5 conseils pour booster sa testostérone naturellement

Santé -

5 conseils pour booster sa testostérone naturellement

Une baisse de testostérone ne se limite pas à une baisse de libido.

Bien sûr, c'est l'un des symptômes les plus frustrants. Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle vous pourriez chercher à augmenter votre taux de testostérone.

Un faible taux de testostérone est également associé à :

  • Dysfonctionnement érectile
  • Fatigue
  • Réduction de la masse musculaire
  • Augmentation de la graisse corporelle
  • un sentiment d'irritabilité, voire de dépression
  • Changements dans les habitudes de sommeil


Il est tout à fait naturel que le taux de testostérone diminue avec le temps. En fait, près de la moitié des hommes âgés de plus de 80 ans ont un faible taux de testostérone. Mais les hommes plus jeunes peuvent également présenter des symptômes d'hypotestostérone, en particulier ceux qui sont en surpoids ou qui souffrent de certains problèmes de santé sous-jacents, comme le diabète et l'apnée du sommeil,

Et s'il existe des traitements contre le manque de testostérone, de nombreux hommes préfèrent commencer par modifier leur mode de vie pour améliorer naturellement leur taux de testostérone.

Voici donc des moyens entièrement naturels pour augmenter votre taux de testostérone !

Découvrez aussi : 3 conseils pour avoir un six pack pour l'été

1. Améliorez votre régime alimentaire


Adopter et maintenir un régime alimentaire sain est bénéfique pour votre taux de testostérone de deux façons principales :

  1. Favorise la perte de poids et un poids sain
  2. Réduit les risques de pics de glycémie


Les hommes obèses sont beaucoup plus susceptibles d'avoir un faible taux de testostérone. L'excès de graisse abdominale, en particulier, est probablement le principal coupable. On pense que la présence de ce type de graisse entraîne une production plus importante de l'enzyme appelée aromatase, qui transforme la testostérone en estradiol, ce qui réduit le taux de testostérone libre d'un homme.

Une alimentation saine comprend une grande quantité de légumes et de fruits, des glucides complets, des quantités modérées de graisses saines et des protéines maigres, comme le poulet et le poisson.


2. Mélangez le cardio avec la musculation, et vice versa


Commençons par le commencement : L'exercice en général peut vous aider à perdre du poids et/ou à maintenir un poids sain. Et nous savons maintenant qu'un poids excessif peut contribuer à un faible taux de testostérone. Donc, si vous ne faites pas déjà de l'exercice, commencer un programme d'entraînement axé sur la perte de poids peut vous aider à augmenter vos taux.

Mais pourquoi prendre le temps de faire à la fois du cardio et de la musculation ?


Que vous soyez novice ou que vous vous remettiez à l'exercice, sachez que le niveau de forme physique de chacun varie et que la meilleure façon de brûler des calories peut être différente de celle de votre voisin de tapis roulant. Le cardio peut être une longue course, mais aussi une marche à un rythme soutenu.

Et si vous êtes novice en matière d'entraînement musculaire, ne vous laissez pas intimider.

Essayez de commencer par des exercices au poids du corps, c'est-à-dire des mouvements qui s'appuient sur le poids de votre propre corps pour vous aider à développer la force de l'ensemble de votre corps - pas besoin d'être membre d'une salle de sport.


3. Dormez beaucoup


C'est une histoire vieille comme le monde. Le sommeil est important. Oui, les gars, vous avez aussi besoin de vous reposer.

Il est important de dormir suffisamment chaque nuit pour rester en bonne santé, ce qui favorise probablement un taux de testostérone suffisant en général. Mais c'est en fait plus que cela.

"La majeure partie de la libération de testostérone se produit pendant que vous dormez, ce qui signifie que le sommeil a un effet direct sur vos taux de testostérone", explique le Dr Starke. "Les données montrent que dormir moins de huit heures peut réduire le taux de testostérone d'un homme jusqu'à 15 % le jour suivant."

Donc, même si 4 à 5 heures de sommeil peuvent sembler suffisantes pour vous permettre de passer la journée, cela pourrait contribuer à une baisse des niveaux de testostérone.


4. Prenez des mesures pour réduire le stress


Comme le sommeil, le stress affecte l'ensemble de votre bien-être - y compris votre taux de testostérone.

Lorsque vous êtes stressé, votre corps libère une hormone appelée cortisol. Cette hormone aide votre corps à se préparer et à répondre à ce stress, puis votre corps revient à la normale. Mais lorsque vous êtes stressé plus souvent qu'à votre tour (stress chronique), vous subissez une exposition prolongée au cortisol - et les études montrent que le cortisol circulant dans le sang réduit le niveau de testostérone !


Et si votre stress provient de votre faible taux de testostérone lui-même, consulter votre médecin pourrait vous aider.



5. Traitez tout problème médical sous-jacent



L'obésité peut contribuer à un faible taux de testostérone, mais il en va de même pour d'autres problèmes de santé courants, dont les suivants :

  • le diabète de type 2
  • l'apnée obstructive du sommeil

Un faible taux de testostérone peut également être causé par des médicaments que vous prenez pour un problème de santé que vous connaissez déjà ou par une thérapie antérieure que vous avez reçue, comme la chimiothérapie et la radiothérapie.

Le fait de consulter et d'être évalué par un médecin spécialisé dans la santé masculine peut vous aider à comprendre ce qui peut être à l'origine de votre faible taux de testostérone.

De plus, votre médecin peut vous aider à comprendre quels sont les changements de mode de vie les plus importants pour vous, vous recommander un traitement à la testostérone et/ou vous orienter vers des spécialistes qui peuvent vous aider à traiter tout problème de santé sous-jacent qui pourrait contribuer à votre faible taux de testostérone.